En effet, la communauté internationale qui était originellement permissive sur la gestion politique des États a fait désor­mais de la légitimité démocratiqueune condition de reconnaissance des gouvernements. Son assassinat, en 1987, est suivi en 1991 par l'accession au pouvoir de Blaise Compaoré et l'adoption d'une Constitution qui pave à la voie à des élections multipartites dont l'opposition conteste la légitimité. 7Les États africains ont-ils échoué dans la construction de leur nation ? Il est pratiquement impossible à un homme du sud de se faire élire au nord et vice-versa ; dans une région donnée, c’est le facteur ethnique qui prédomine. » L’actualité de cette assertion de l’ancien président américain Abraham Lincoln(1809-1865) n’est plus à démontrer, tant elle transparaît dans la plupart des discours politiques en Afrique et dans les récents évén­e­ments en Côte d’Ivoire, en Tunisie, en Égypte, en Libye…. « On ne fait pas de la politique avec la morale, on n’en fait pas davantage sans » (André Malraux). Les séries de coups d’État, formes décriées d’accessions antidémocratiques au pouvoir, mais malheureusement prisées des pays africains majoritairement francophones, ont jalonné l’histoire de ces pays depuis leur accession à la souveraineté internationale. La démocratie en Afrique : succès et résistances Pouvoirs n°129 - avril 2009 - La démocratie en Afrique - p.5-26. Les trois dernières décennies ont été caractérisées par le renouveau du discours autour de l’État de droit. 1« La démocratie est le gouvernement du peuple par le peuple et pour le peuple. Dans les démocraties libérales, l’aménagement du pouvoir vise à instituer un État de droit inspiré par la volonté de combattre l’arbitraire des gouvernants, de délivrer les citoyens. Sachant que la meilleure manière de se faire servir est de servir soi-même, les politiques africains doivent prendre leur responsabilité devant leur peuple et devant l’Histoire ; sinon, tel un virus cybernétique, le parfum de jasmin continuera à faire son bonhomme de chemin. Le Protocole de la CEDEAO sur la démocratie et la bonne gouvernance (protocole additionnel aux protocoles sur la prévention des conflits armés) en son article 2 section 2 relative aux élections (chapitre 1) interdit la modification des constitutions six mois avant les élections. Celui-ci est devenu un pilier essentiel d’un système nouveau en Afrique, la démocratie constitutionnelle. Le remède existe déjà et il est connu de tous : il émanera de la volonté des au­torités politiques africaines de traduire dans les faits ces différents textes ; nous en citerons quelques-uns en guise d’exemple. L'oppression a en fait de multiples visages en Afrique. Plusieurs constitutions africaines ont affirmées l’existence d’une opposition dans le corps politique. Dans l'Antiquité romaine, en Campanie soufflait un vent « Africus » qui venait du sud depuis Carthage (Tunisie). 92 % (172) Dissertation sur la democratie en afrique pdf; Essay themen abitur der letzten jahre grade 12 business studies possible essays argumentative research paper sports, formal english essay format, how to write methodology in research paper pdf. La Charte africaine de la démocratie et des élections, adoptée le 30 janvier 2007 à Addis-Abeba (Éthiopie), constitue la manifestation de la volonté des États africains d’ériger la démocratie en modèle de développement en s’engageant dans la promotion de la démocratie, du principe de l’État de droit et des droits de l’homme. en Afrique au plus tard en 2020 et à réaliser la vision panafricaine d’une « Afrique intégrée, prospère et pacifique, dirigée par ses propres citoyens, et représentant une force dynamique sur la scène mondiale ». Elle fut également, en 2011, lauréate du Prix Osiris de l’Institut de France pour son ouvrage Entre Chiens et Loups. La plupart des nations africaines avant la colonisation étaient constituées en royaumes dont l’organisation n’était pas éloignée de celle de la monarchie parlementaire britannique. 5La barrière culturelle est souvent évoquée pour expliquer les difficultés rencontrées par l’Afrique dans son processus de démocratisation. 131 likes. Uniquement disponible sur LaDissertation.com, Les Conditions De Brevetabilité En Afrique, Les stratégies de gestion des conflits en Afrique, Réalité sociolinguistique des pays d’Afrique noire francophone, Organisation pour l'Harmonisation du Droit des Affaires en Afrique, Système de télécommunication en Afrique centrale (SYSTAC). La thèse de Lugan part de la prémisse que l’impossible démocratie en Afrique est du a la particularité de l’individu ‘Africain’ dans son organisation tribale et sociétale. Skip to main content. Si « la démocratie est la dictature de la majorité sur la minorité », comment les minorités ethniques sont-elles arrivées à prendre le pouvoir et à le conserver dans un contexte où les clivages ethniques ou tribalistes comme en Lybie ont été créés et entretenus à des­sein par les colons puis repris après les indépendances par les clans prési­dentiels pour continuer à exercer le pouvoir et à faire main basse sur les ressources de leur pays ? La démocratie peut être définie comme le régime politique dans lequel le pouvoir est détenu ou contrôlé par le peuple, sans qu'il y ait de distinctions dues la naissance, la richesse,... D’une manière simple, La démocratie consiste dans l’exercice, soit direct, soit indirect, du pouvoir par le peuple. Cela ne peut se faire sans la participation de la population et c’est justement pour cela qu’il est important que tu sois bien informé – en tant que jeune membre actif de la société dans laquelle tu vis. 6L’héritage de la colonisation est la politique du diviser pour mieux régner et le repli ethnique. DE LA DEMOCRATIE Dans la théorie politique classique, on distingue trois formes de gouvernement : la monocratie, l’oligarchie et la démocratie. Watch Queue Queue Queue La Déclaration de Bamako du 3 novembre 2000, adoptée après le Sympo­sium international sur le bilan des pratiques de la démocratie, des droits et libertés dans l’espace francophone, a recensé les acquis, les insuffisances et échecs de la démocratie pour enfin proposer des solutions à l’ensemble des pays africains. Les fruits n’auront pas tenu la promesse des fleurs ! Du moralisme à l'éthique publique, Éthique et allocation des ressources en santé, Éthique de l'administration et du service public, La vérité en politique ; l'avenir des services publics, Portail de ressources électroniques en sciences humaines et sociales, https://doi.org/10.4000/ethiquepublique.679, La pertinence de réinventer une démocratie en Afrique, Une Afrique inapte à faire siennes les valeurs démocratiques : fausse croyance, Des démocraties africaines en construction, Les apports de la communauté internationale, Catalogue des 552 revues. Pour penser la nature de la démocratie en Afrique, il faut revoir comment les élections sont globalement conduites et interroger les bases sur lesquelles se posent un État démocratique. 9Il s’agit des mutations internes et des apports de la communauté interna­tio­nale dans l’édification de véritables démocraties en Afrique. Un autre paragraphe traitera de la manière dont on maintient et consolide la démocratie. Le retour au pluralisme s’est accompagné d’une abondante proclamation des droits et libertés dans les nouvelles constitutions africaines qui en présentent de véritables chartes, ce qui marque une rupture d’avec le passé autoritaire des régimes africains. Les manifestations plus ou moins violentes des Tunisiens, Égyptiens et Libyens ont contribué à mettre la question de la démocratie à l’ordre du jour dans les pays d’Afrique noire en passant par la Chine et les grandes monarchies arabes. S’appuyer sur les organisations sociales et les mouvements de base pour enraciner la démocratie en Afrique subsaharienne et intégrer le nécessaire rapport au temps ? »Ce propos prêté à l’ancien président français Jacques Chirac (1995-2007), choquant pour plus d’un Africain sur deux, mérite qu’on s’y intéresse pour analyser les arguments qui militent en faveur de cette croyance et en faire une contre-analyse en démontrant que l’Afrique est déjà en marche vers la démocratie. The edification of a genuine democracy is badly affected by the persistence of tribal, ethnic or clan considerations. L’édification d’une véritable démocratie est mise à mal par la persistance de considérations tribales, ethniques ou encore claniques. Ces évènements ont contribué à l’altération du cli­mat politique, à l’accentuation des clivages personnels, politiques, voire ethni­ques, au maintien et à la radicalisation des régimes dictatoriaux issus des partis uniques qui sont devenus des partis forts qui n’ont rien à envier aux partis uniques d’antan avec en toile de fond une pluralité de petits partis pour la plupart sans envergure nationale. Dans les démocraties libérales, l’aménagement du pouvoir vise à instituer un État de droit inspiré par la volonté de combattre l’arbitraire des gouvernants, de délivrer les citoyens. Voir la notice dans le catalogue OpenEdition, Plan du site – À propos – Abonnement – Contact – Crédits – Flux de syndication, Nous adhérons à OpenEdition – Édité avec Lodel – Accès réservé, Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search, Débats publics sur sujets sensibles : risques et défis, Certification de l'éthique et enjeux éthiques de la certification, Les défis éthiques des déterminants sociaux de la santé, Conditions éthiques de l'interface politico-administrative en régime démocratique, Patrimoine et éthique publique : enjeux politiques et professionnels de la représentation et de la communication du patrimoine. En quoi la démocratie est-elle importante pour le développement ? Avec ses multiples accords, traités internationaux, continentaux et régionaux, l’Afrique a déjà un cadre assez séduisant et propice à l’émergence de véritables démocraties. La démocratie est-elle inséparable de l’alternance ? En quoi le développement est-il important pour la démocratie ? Les acteurs de la société internationale étant les mêmes que ceux de la communauté internationale, le pas est vite franchi quand ceux-ci sont ostensiblement permissifs avec des régimes aux pratiques peu démocratiques ou, pire, quand ils n’hésitent pas à faire de ces régimes boiteux, illégitimes et mafieux des partenaires privilégiés leur assurant de facto des pouvoirs à vie et des successions dynastiques au grand dam des populations. 31 X. Comment se caractérise la démocratie africaine ? L’ambassadeur Quartey a invité les participants de qualité à la Si les années 1960 ont été considérées comme celles des indépendances et des régimes de partis uniques caractérisés par une gestion opaque, partisane ou clanique des affaires de l’État, les années 1990 au contraire ont rimé avec démocratie, multipartisme et un cortège de conférences nationales ou d’assises nationales devant servir de cadres transitionnels des États vers la démocratie, en passant par une refondation des républiques fortement troublées à l’époque par des revendications populaires de nature démocratique. À l’école de la démocratie, les États africains ont la triste réputation d’être de mauvais élèves. S’agissant en premier lieu, de la monocratie (du grec « monos », un seul, et « kratos », gouvernement), elle renvoie à la forme de gouvernement où le … La Democratie En Afrique. Il vient de faire ses premiers pas dans la société civile togolaise et son intérêt manifeste pour les questions liées à la démocratie, aux droits de l’homme, à la bonne gouvernance et au développement durable s’est affermi. Quels sont les obstacles qui entravent le fonctionnement de cette démocratie ? Pendant longtemps le mot Afrique ne nommait que la partie nord du continent (la seule à p… Former à la compétence éthique : un défi ou une impasse ? 19 Débat sur le lien entre démocratie et développement 20 Cycles vertueux : démocratie, gouvernance et résultats en matière de développement 22 4. Afrique pourrait aussi provenir du phénicien Afar qui veut dire poussière (le désert du Saharaet ses vents de sable ?). Partie I : les spécificités de la démocratie africaine. [3], Les conférences nationales initiées en Afrique au début des années 1990, à la suite de la chute du mur de Berlin et de l’effondrement des pays communistes de l’ancien bloc de l’Est, ont inauguré la « vague de démocratisation ». La culture du chef qui caractérise les sociétés africaines ne serait pas un bon réceptacle pour l’incrustation de la démocratie. Thème Général : La démocratie en Afrique avec pour modérateur : Babacar Cissé. Les caractéristiques de la démocratie en Afrique. Egalement, l’existence d’une minorité ou d’une opposition est une dimension constitutive de l’État démocratique. 13, n° 2 | 2011, mis en ligne le 30 octobre 2012, consulté le 10 janvier 2021. La transition vers la démocratie en Afrique en 1994 avait mis fin à plusieurs décennies du régime d’Apartheid et d’isolement. 28 IX. Mais la plupart des pays africains l’ont lancé au début des années 1990. Son assassinat, en 1987, est suivi en 1991 par l'accession au pouvoir de Blaise Compaoré et l'adoption d'une Constitution qui pave à la voie à des élections multipartites dont l'opposition conteste la légitimité. National education day 2019 essay in english. Il y a plusieurs possibilités pour l'origine du nom du continent. Démocratie, État de droit et bonne gouvernance en Afrique : ... mais sur la nature des systèmes socioéconomiques en place et la logique de leur ... (en Afrique, notamment) que récemment, à la suite des premières évaluations des programmes d’ajustements structurels. En effet au début des années 1990, le « bouillonnement démocratique » était beaucoup plus perceptible au sud du Sahara que dans des pays comme l’Algérie, la Tunisie ou le Maroc1. On n’entend parler de nation que dans les discours politiques, la fibre patriotique et nationaliste n’est palpable que lors des victoires des équipes nationales de football pour ne citer que celles-là… La vie politique n’inspire plus confiance, surtout en prenant en compte le rôle prépondérant des armées à la solde des clans présidentiels, n’hésitant pas à retourner leurs armes contre leurs propres concitoyens et à renverser des présidents démocratiquement élus, au lieu d’être des armées impartiales et républicaines. En réalité, cette culture ne saurait être un frein à l’émergence de démocratie ; cette idée reçue est erronée. La question de la démocratie avait déjà été évoquée plus tôt dans plusieurs pays africains comme le Sénégal par exemple. Reste que, a contrario de bien des idées reçues, la démocratie progresse en Afrique. La question de la démocratie avait déjà été évoquée plus tôt dans plusieurs pays africains comme le Sénégal par exemple. Dans ce cadre de la problématique de la démocratie en Afrique, plusieurs questions se posent : Dans un premier temps, on va traiter les spécificités de la démocratie en Afrique en étudiant le cas du Burkina Faso. Le dogmatisme menace la démocratie et la sécurité au Mali et comporte des conséquences désastreuses pour l'ensemble du G5 Sahel. Manifestement OUI. Le retour au pluralisme s’est accompagné d’une abondante proclamation des droits et libertés dans les nouvelles constitutions africaines qui en présentent de véritables chartes, ce qui marque une rupture d’avec le passé autoritaire des régimes africains. VII. La démocratie française d’hier à aujourd’hui_____ 28 II.2. Cela doit passer par l’arrêt de la pra­tique répandue des achats de consciences et de votes, une libéralisation encadrée des médias, une véritable lutte contre l’impunité et la consolida­tion de l’État de droit. 25 Surmonter les inégalités et la marginalisation 25 25 5. Les conférences nationales initiées en Afrique au début des années 1990, à la suite de la chute du mur de Berlin et de l’effondrement des pays communistes de l’ancien bloc de l’Est, ont inauguré la « vague de démocratisation »[1]. Les élections en sont naturellement une composante importante, le socle sur lequel le reste repose. Il y a lieu de travailler à l’instauration d’une culture de l’alternance, un principe sacro-saint de la démocratie, de prévoir un statut de l’opposition et d’oser aller vers une bipolarisation de la vie politique qui aura pour avantage d’éliminer les nombreux partis politiques à caractère tribaliste, sans assise nationale, voire sans idéologie politique claire et dirigés par des individus guidés par des intérêts inavoués.