Petite enfance

[RESSOURCES] "Inégalités sociales de santé : les villes agissent dès l'enfance" : un guide du Réseau français des villes-santé OMS

Le Réseau français des villes-santé OMS a lancé un travail sur les inégalités sociales de santé, en 2017, en se centrant sur la petite enfance et l’enfance : deux périodes charnières pour prévenir efficacement le développement et l’installation des ISS.

Recueil d'actions des Villes-santé : réduction des inégalités sociales de santé dès la petite enfance

Le Réseau français des Villes-Santé de l’OMS a recensé les actions menées par les villes-santé OMS concernant la réduction des inégalités sociales de santé durant la petite enfance (enfants de 0 à 6 ans). Le recueil présente 53 actions relatives au soutien à la parentalité, à l’accueil de l’enfant ou à l'école. 

Consulter ce recueil d'actions

Un programme évalué de promotion du bien-être psychique du jeune enfant (0-3 ans) / Aubervilliers

Par l’Atelier santé ville d’Aubervilliers

Repères

Statut du projet : achevé (programme lancé en 2005, évalué en 2012)

Échelle : quartiers de la politique de la ville

Thématique traitée : périnatalité

Public visé : femmes enceintes, parents et leurs enfants jusqu’à 3 ans

Evidence-based policy : l'exemple de la petite enfance

Avec l’Agence Nationale des Solidarités Actives (Ansa), Florent de Bodman accompagne des expérimentations dans les crèches (projets « Parler bambin » et « Jeux d’enfants ») visant à agir auprès des enfants de 0 à 3 ans pour augmenter leurs chances de réussite à l’école et au-delà, en lien avec la recherche scientifique. Ces programmes s’inspirent des démarches dits d’« evidence-based policymaking » (EBPM), dont l’objectif est d’élaborer les politiques publiques à partir de la preuve (evidence) de ce qui marche, plutôt qu’à partir des présupposés des décideurs publics.

Dossier "Accompagner le développement du jeune enfant" dans La santé en action

Le dernier numéro de La santé en action consacre un dossier à la périnatalité et la petite enfance jusqu’à 3 ans. Il aborde notamment la prise en compte des inégalités sociales de santé dans le développement de l'enfant. 

La première partie est consacrée à l’état des connaissances scienti‑ fiques. Sont présentées les données les plus récentes sur les grands déter‑ minants (attachement, relation avec les parents, etc.) de la construction sociale et psychologique de l’enfant et de leurs impacts sur la santé à l’âge adulte. 

AAP pour améliorer la santé des jeunes enfants dans un objectif de réduction des inégalités sociales et territoriales de santé / ARS Auvergne-Rhône-Alpes

Le public concerné par la mise en œuvre de ces appels à candidatures est constitué des enfants de 0 à 6 ans vivant dans les territoires  priorisés par les appels à candidatures  et indirectement toutes les personnes de leur entourage (parents et futurs parents, grands parents, éducateurs, enseignants, personnels de restauration, ATSEM, professionnels médico-sociaux, professionnels de santé,…).

Inégalités sociales de santé des élèves de maternelle

Dans le cadre des enquêtes nationales de santé scolaire, la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) publie les derniers résultats s’agissant des élèves en grande section de maternelle pour 2012-2013. Cette nouvelle édition atteste de la persistance des disparités sociales en termes d’habitudes de vie et d’indicateurs de santé. 

Consulter Etudes & Résultats, juin 2015, n°0920

S'abonner à RSS - Petite enfance