Une série d’animation sur la santé environnementale

Par l'association Women act now (Mayotte)

Cette Inspir’action fait partie du Dossier ressources « Précarité et santé environnementale » : à télécharger ici

Contexte de l’action

Les inégalités dans la capacité d’agir sur l’environnement et d’interpeller la puissance publique à Mayotte repose en grande partie sur le manque de connaissances accessibles dans les langues parlées. En effet, la barrière de la langue et un rapport à l’écrit complexe – puisque les habitants non francophones de Mayotte (50 % de la population) ne lisent pas le français et parlent une ou plusieurs langues qui ne s’écrivent pas – rendant peu opératoires la plupart des outils écrits de prévention et d’éducation pour la santé (flyers, dépliants, campagnes d’affichage). Par ailleurs, la démographie de Mayotte, population jeune (60 % a moins de 20 ans) et peu diplômée (71 % de la population n’a aucun diplôme qualifiant) rend impératif l'élaboration d'outils d'information et d'éducation originaux, adaptés et élaborés avec les jeunes du territoire dans les langues parlées aujourd'hui.

Le contexte sanitaire du plus jeune département de France et le plus densément peuplé après l'Île-de-France est particulièrement préoccupant puisqu’un logement sur trois est une maison en tôle, dont seul un sur trois bénéficie d'un point d'eau à l'intérieur du logement, et la quasi-totalité ne dispose d'aucune installation sanitaire (chiffres INSEE 2017). Ces conditions sanitaires et sociales sont à l'origine de problèmes de santé particuliers qui dépassent de plus en plus l'offre de soins locales : maladies infectieuses liées à l'environnement et à l'eau (leptospirose, épidémie de dengue, péril fécal, etc.), sur-accidentabilité domestique, morbidité et mortalité infantile et périnatale.

Dans ce contexte, l’association Women act now s’attache à développer des projets dont le but est de transmettre des informations clés à la population, dans un format qui permette de développer autonomie et action.

Fiche-identité de l’action

Porteur du projet : association Women act now

Association nationale créée en 2015, Women act now développe des projets autour de la culture en privilégiant un fort ancrage territoriale et des actions collectives. Sa présidente est médecin au centre hospitalier de Mayotte.

L’association a réalisé entre 2016 et 2018 une série télévisée musicale « Chababi Project » qui abordait les problématiques de santé sexuelle et de violences de genre. Diffusée sur une chaîne locale (Kwézi TV), sur Youtube et bientôt sur les réseaux de France Télévision (Mayotte la 1ère et France Ô), la série a totalisé près de 100 000 vues. Elle est aujourd'hui mobilisée dans les camps de vacances et en milieu associatif et scolaire pour aborder ces sujets sensibles dans les langues parlées à Mayotte. 

Statut du projet : en cours de conception

Échelle : Mayotte

Thématiques traitées : accès aux soins, nutrition, santé environnementale, etc.

Public visé : tout public

Partenaires opérationnels : équipes techniques (Studio Acoustik, comédienne Délixia Perrine)

Partenaires financiers : ARS Océan Indien, Association de médecine d’urgence de Mayotte, Préfecture de Mayotte, Centre hospitalier de Mayotte (+ demandes de subvention en cours auprès de la Caisse de sécurité sociale de Mayotte, des Conseils départementaux de Mayotte et La Réunion, d’opérateurs de téléphonie mobile)

Gouvernance : un comité de pilotage se réunit tous les trois mois et est constitué de représentants de l’ARS, de médecins du centre hospitalier, de la Caisse de sécurité sociale de Mayotte, de naturalistes d’associations écologistes, de la DREAL et de jeunes impliqués dans l’élaboration du projet.

Articulation avec les politiques publiques : PRSE

Moyens affectés : budget de 235 000 € (développement, production, post-production)

Objectifs de l’action

> Favoriser une élaboration locale, collective et participative de programmes de santé environnementale, en s’attachant à développer un agir ensemble, qui prend en compte les éléments identitaires et culturels des personnes vivants à Mayotte, afin de développer leur capacité d'agir sur l'environnement et d'interpeller la puissance publique

> Augmenter le niveau de connaissance en matière de santé environnementale

> Développer des relations de collaboration visant à favoriser l’émancipation et l’autonomie des différentes communautés vivant à Mayotte vis-à-vis de la stratégie d’éducation pour la santé

> Se fonder sur une approche globale de la santé, non exclusivement biomédicale, et sur une vision dynamique de l’environnement, prenant en compte l’apparition de nouvelles règles, normes et comportements sociaux 

> Favoriser les ressources locales (retombées économiques pour les territoires et incitation aux parcours positifs)

Description de l’action

Suite à l’expérience de la série « Chababi Project », une série d'animation sur la promotion de la santé est en cours développement. Cette série sera réalisée en shimaoré – principale langue parlée à Mayotte et comprise par les habitants des quatre îles des Comores ; elle comprendra 50 épisodes de 3 à 6 minutes sur différentes thématiques de santé, dans un format divertissant : santé et environnement, urgences, nutrition, addictions, santé mentale, recours aux soins, etc.

À ce stade de pré écriture, le projet met en scène un personnage féminin doté de talents particuliers et exerçant un métier de soignant, qui lui donne une légitimité pour répondre aux sollicitations de sa famille, de son voisinage et sa communauté, sur des questions de santé. La stratégie narrative est élaborée avec les membres des communautés vivant à Mayotte et les soignants ayant une expertise sur le contenu des messages délivrés. L’objectif est de favoriser l’identification de la population et d’assurer une meilleure compréhension du contexte et des relations entre les individus et leur environnement (approche écologique) garant de l’élaboration de messages pertinents. Cela implique la prise en compte des lieux sociaux et culturels mahorais, de la structure des familles et des organisations sociales, des habitudes.

Il s’agit de ne pas se focaliser sur les changements des comportements individuels mais de prendre en compte les facteurs sociaux et collectifs qui participent aux comportements en santé, notamment en tenant en compte des structures familiales, de la diète traditionnelle dans le contexte d’évolution de la société et de la faune et la flore, des lieux éducatifs comme les écoles traditionnelles et coraniques, des pratiques culturelles.

Les étapes du projet sont les suivantes :

> Phase de développement : une enquête qualitative a été réalisée (entretiens semi-directifs auprès d'acteurs de santé locaux et enquête et observation dans les habitats indignes) ; des focus-group pour recueillir des histoires et des ateliers d'écriture avec des jeunes sont en cours ;

> Phase de réalisation/production : écriture, création des personnages, animation (infographistes, animateurs, monteurs) ;

> Phase de post-production : réalisation bande-son et mixage, musiques originales (canaux de diffusion envisagés : télévision et réseaux sociaux).

Résultats de l’action

> Le projet est en phase de développement. Les premiers épisodes sont prévus pour fin 2019.

> Les premiers ateliers d’écriture ont permis de tester et valider la stratégie narrative auprès du public.

Perspectives

A l'issue du projet pilote « Chababi Project », plusieurs initiatives de série télévisée produites localement de qualité professionnelle ont émergé. Le nouveau projet pourrait ouvrir la voie aux films d'animation (professionnalisation en partenariat avec l’Ecole des Gobelins).

Conseils pour reproduire ce projet

> S'inscrire localement dans la durée

> Construire les messages avec le public cible

> Développer et favoriser les ressources locales

Repères sur le territoire

Territoire : île de Mayotte

Démarche territoriale de santé : le projet a peu de liens avec les collectivités territoriales (les villes mettent à disposition des lieux pour organiser les focus-group et ateliers)

Aller plus loin

> Voir la série Chababi Project : http://www.youtube.com/watch?v=IPlxyzIyVkE

Contact référent

Valérie Thomas

Présidente

Women act now

valthomas2014@gmail.com

06 60 28 54 47

Complété le 12.11.2018

Télécharger cette Inspir'action au format pdf