S’inscrire dans la démarche nationale Monalisa pour lutter contre l’isolement des personnes âgées

Sur l'Île d’Oléron

Cette Inspir’action fait partie du Dossier ressources « Santé mentale et isolement social » : à télécharger ici

Contexte de l’action

Dans l’île d’Oléron, la part des seniors est importante. Selon les statistiques INSEE 2012, les plus de 60 ans représentant 38 % des habitants (la moyenne départementale est de 23,2 %) ; de plus, 1 800 personnes de plus de 65 ans vivent seules.

Le territoire attire de nombreux retraités qui viennent s’installer au moment du passage à la retraite, souvent dans des maisons assez isolées des centres bourg. Ces personnes se retrouvent en rupture avec leur réseau relationnel habituel (milieu professionnel, amis mais également famille).

Sur la plan national, chez les plus de 75 ans, on estime qu’une personne sur quatre souffre d’isolement (source : étude « Les solitudes en France », Fondation de France, 2014). Le territoire de l’île d’Oléron comptant 3 400 personnes de plus de 75 ans, ce sont potentiellement 850 personnes de plus de 75 ans qui sont en situation d’isolement.

Le CLIC d’Oléron et l’une des communes de l’île souhaitaient agir depuis plusieurs années : la préparation et la signature du CLS en 2015 ont été l’occasion d’inscrire cette volonté et de lui donner un rayonnement insulaire.

Le territoire d’Oléron s’est engagé, en 2016, dans la démarche Monalisa (Mobilisation nationale contre l’isolement des âgés). Celle-ci est née en 2012 de la réflexion lancée par la ministre déléguée aux personnes âgées et à l’autonomie et des préconisations d’un groupe de travail réunissant une trentaine d’organisations. Le rapport Monalisa appelait à une mobilisation à différents niveaux : un engagement national dans une charte commune, une coopération des parties prenantes au niveau départemental, une promotion de l’implication et de la solidarité des citoyens.

Depuis 2014, plus de 400 organisations (associations, collectivités, caisses de retraite, …) se sont engagées en signant la charte commune. Elles peuvent développer différents types d’actions : de la coordination d’acteurs professionnels au soutien d’équipes bénévoles. Monalisa est davantage un cadre de valeurs et un engagement volontaire, qu’un cadre d’intervention strict : les signataires de la Charte définissent eux-mêmes les modalités de leur action. Monalisa est inscrite dans la loi d’adaptation de la société au vieillissement promulguée en 2015.

Fiche-identité de l’action

Porteur du projet : CLIC Oléron

Les CLIC – Centres locaux d’information et de coordination – sont des guichets d’accueil, d’information et de coordination ouverts aux personnes âgées, ainsi qu’aux professionnels de la gérontologie et du maintien à domicile.

Le CLIC Oléron est un service de l’hôpital financé par le Conseil départemental de Charente Maritime.

Statut du projet : en cours de mise en œuvre depuis 2016

Échelle : île d’Oléron – 22 000 habitants permanents

Thématique traitée : isolement des personnes âgées

Public visé : seniors en situation d’isolement social

Partenaires opérationnels : communauté de communes (à travers le CLS), mairies

Partenaires financiers : mairies locales

Moyens affectés : le projet ne fait pas l’objet de demandes de subvention spécifiques à l’heure actuelle ; le CLIC, la communauté de communes et les mairies mettent à disposition du projet des moyens humains (mise à disposition de personnels) et matériels (prêt de salle, logistique, etc.) afin d’assurer sa pérennité.

Objectifs de l’action

Sur l’île d’Oléron, la démarche repose sur la coopération entre acteurs institutionnels, associatifs et citoyens bénévoles. Elle vise à :

  • rompre la solitude et l’isolement des personnes âgées et prévenir le mal être ;
  • apporter du réconfort, de l’écoute et de la convivialité ;
  • favoriser les liens sociaux et aider les personnes à nouer ou renouer des liens avec leur entourage au sens large (familial, amical, associatif et communal) ;
  • encourager les personnes isolées à trouver ou retrouver une utilité sociale en participant à la vie locale ;
  • stimuler la personne âgée, lui permettre de prendre confiance en elle, de s’ouvrir sur l’extérieur, de retrouver de la mobilité, de l’autonomie et l’estime de soi.

Description de l’action

La communauté de communes de l’Île d’Oléron, le CLIC et la mairie de Saint-Pierre-d’Oléron et le CCAS de Dolus sont signataires de la charte Monalisa depuis 2016 : par ce geste, ils se sont engagés sur des valeurs communes et s’inscrivent dans la dynamique nationale.

Dans ce cadre, la première action développée est le soutien et l’accompagnement d’un réseau de bénévoles engagé dans la lutte contre l’isolement des personnes âgées.

Les bénévoles assurent des visites à domicile auprès des seniors isolés (les structures d’accueil, les maisons de retraite ou les résidences senior sont aussi des domiciles). Lors des visites, le bénévole proposera des activités de « convivialité » en s’adaptant au goût et attentes de chacun : temps de discussion, d’échange et d’écoute, jeux de société, lecture, chant, musique, activités extérieures (promenade, cinéma, spectacle), participation à la vie du quartier.

Ces visites à domicile ne remplacent jamais le travail des différents professionnels (aides à domicile, travailleurs sociaux ou professionnels de santé) : leur présence est un complément aux aides qui sont déjà apportées aux personnes visitées.

 

Les structures engagées dans la coordination locale Monalisa (CCAS, associations, équipes citoyennes, clubs, etc.) peuvent porter des équipes bénévoles. Chacune de ces structures identifie un responsable d’équipe bénévole, nommé « référent Monalisa » qui composera avec un professionnel du CLIC Oléron un « binôme coordination » pour assurer la mise en relation et le suivi du service de visites bénévoles.

 

Les seniors isolés sont généralement repérés par les services d’aide à domicile. Ils peuvent également, personnellement ou leur famille, prendre directement contact avec le CLIC.

Une première rencontre entre le senior et le binôme de coordination est nécessaire pour vérifier, et ce, en respectant le secret médical et sans porter de jugement, que les trois critères ci-dessous sont réunis avant d’envisager la proposition de mise en relation avec un bénévole :

  • le senior doit exprimer un sentiment d’isolement, de solitude et d’ennui ;
  • il doit être demandeur de visites bénévoles et y consentir ;
  • son état de santé physique et psychique doit être compatible pour recevoir des visites. Le senior doit être capable d’entretenir des relations de convivialité et de bienséance avec le visiteur bénévole.

Cette première rencontre va aussi permettre :

  • d’identifier les besoins et les souhaits de la personne, la fréquence des visites ainsi que les plages horaires ;
  • de prendre connaissance des éventuels services intervenant à domicile pour programmer les visites bénévoles à un moment opportun ;
  • de vérifier que les conditions d’accueil pour le bénévole soient satisfaisantes.

 

Les bénévoles intéressés sont rencontrés par le référent Monalisa ou le binôme de coordination. Une formation à l’accompagnement des personnes âgées en situation d’isolement est proposée systématiquement aux bénévoles (formation gratuite de 2 jours comprenant trois volets : l’intervention bénévole, la connaissance de la personne âgée et la prévention suicide). De plus, un accompagnement de l’équipe bénévole est mis en place tous les deux mois pour échanger et apporter un soutien et créer un esprit d’équipe.

 

La mise en relation du bénévole et du bénéficiaire du service s’effectue à domicile en présence du binôme de coordination. Si le premier contact est positif, les visites peuvent commencer. Le bénévole et la personne visitée s’engagent et signent une convention pour convenir des modalités et du rythme des visites.

 

En complément, à chaque fois que le bénévole ou le senior en ressent le besoin, le réfèrent Monalisa et le personnel du CLIC Oléron sont à leur disposition pour toutes difficultés rencontrées ou besoin d’information. Les structures engagées et porteuses d’équipe bénévole s’engagent à souscrire une assurance en responsabilité civile pour assurer le bénévole dans le cadre de son intervention pour lui et pour les accidents qu’il peut causer à la personne âgée.

Résultats de l’action

Depuis 2016, une quinzaine de bénévoles ont été formés et une vingtaine de personnes âgées isolées bénéficient de visites qui rompent leur isolement social. Les bénévoles ont entre 25 et 75 ans et sont principalement des femmes.

L’intérêt de Monalisa est de considérer que tout le monde à un rôle à jouer dans la lutte contre l’isolement (les partenaires institutionnels, associatifs mais également les citoyens) et de proposer une coopération locale pour mieux connaitre les actions concrètes déjà en place sur le territoire mais aussi en faire émerger d’autres collectivement.

De plus, les structures engagées constituent un nouveau réseau partenarial. Ce réseau est porté par le CLIC, avec l’appui de la coordination CLS. Il a notamment co-rédigé un guide à l’usage des acteurs mobilisés dans la lutte contre l’isolement.

Perspectives

Le réseau de bénévoles Monalisa est une première étape de ce qui pourrait être mis en place à l'échelle locale pour lutter contre l'isolement social. Plusieurs pistes d’actions sont en réflexion : organisation de ballades, de repas partagés, …

Le réseau des bénévoles et structures locales engagées a vocation à se développer et se pérenniser : il manque encore sur certaines communes des référents professionnels, permettant d’assurer un binôme de coordination  et de constituer des équipes de bénévoles dans chacune des huit communes de l’île.

Par ailleurs, des travaux et aménagements pour améliorer l’accessibilité des voieries et espaces publics sont en cours : outre des enjeux réglementaires et d’attractivité touristique, cela participera aussi à faciliter la mobilité et encourager les personnes isolées à sortir.

Conseils pour reproduire ce projet

> Rédiger le projet avec tous les partenaires qui souhaitent se mobiliser et associer des bénévoles à la phase de rédaction et de démarrage du projet

> S’inscrire dans le cadre national Monalisa (cela est facilitateur pour engager le travail collectif et permet d’intégrer le réseau des signataires de la charte et ainsi échanger sur les actions de lutte contre l’isolement des personnes âgées)

> Identifier des référents « professionnels » dans les structures engagées, afin de faciliter la coordination des acteurs

Repères sur le territoire

Territoire : l’île d’Oléron compte huit communes regroupées dans la communauté de communes de l’Île d’Oléron. Touristique, le territoire se caractérise par une population quantitativement variable selon les saisons (elle est multipliée par 8 en saison estivale).

Contrat de ville : le territoire n’est pas concerné par la politique de la ville

Démarche territoriale de santé : la communauté de communes, la préfecture et l’agence régionale de santé ont signé un CLS en 2015.

Lequel s’organise autour de cinq axes prioritaires : accès aux soins, addictions, prévention du suicide, maintien à domicile des personnes âgées et personnes handicapées, santé, sexualité et bien-être.

La démarche Monalisa est une des actions identifiées dans la fiche-action « Maintien à domicile des personnes âgées et personnes handicapées ».

Aller plus loin

Sur la situation oléronaise :

> Contrat local de santé de l’île d’Oléron

> Diagnostic partagé sur la fiche-action « Maintien à domicile des personnes en perte d’autonomie » du CLS

> Guide à l’usage des acteurs engagés dans la lutte contre l’isolement des seniors

Sur la démarche Monalisa :

> Site ressources Monalisa

> Rapport Monalisa, 2013

> Charte Monalisa

Contact référent

Alice Lamandé

Coordonnatrice du contrat local de santé

Communauté de communes de l’Île d’Oléron

a.lamande@cdc-oleron.fr

05 46 47 24 68

 

Complété le 17.04.2017

Télécharger cette Inspir'action au format pdf