Rénovation des bains douches : la création d’un espace-ressource de proximité

Par l'association Charonne (Paris)

Cette Inspir’action fait partie du Dossier ressources « Santé mentale et isolement social » : à télécharger ici

Contexte de l’action

Les personnes vivant durablement dans la grande précarité perdent souvent leurs centres d’intérêt et souffrent de désaffiliation sociale. Pour répondre à ces besoins, des activités de loisirs, culturelles, de rencontres sont complémentaires des structures sociales et sanitaires apportant leur aide aux personnes à la rue.

À Paris, 17 bains-douches municipaux sont gratuits depuis 2000. Ils accueillent des personnes mal-logées, travailleurs pauvres, etc. et leur permettent d’accéder à des cabines de douche individuelles.

Fiche-identité de l’action

Porteur du projet : l’association Charonne, créée en 1972 à partir d’une initiative citoyenne, travaille sur les thématiques addictions et précarité.

L’association gère plusieurs structures médico-sociales et sociales  à Paris (CAARUD, CSAPA, CHS etc.), ainsi qu’une équipe de rue, composée d’une quarantaine de bénévoles et de 2,5 ETP salariés. Cette équipe maraude dans le 11e  et le 20e arrondissement de Paris, du lundi au jeudi de 20h à minuit.

Statut du projet : en cours de conception depuis 2014 (démarrage prévu fin 2018)

Échelle : 11e arrondissement de Paris

Thématiques traitées : isolement des personnes à la rue

Public visé : grands exclus du 11e arrondissement (c’est-à-dire les personnes rencontrées par la maraude sociale)

Partenaires opérationnels : association Onze mille potes

Partenaires financiers (en cours de demande) : ville de Paris, DDCS – Direction départementale de la cohésion sociale (à noter que la maraude sociale est financée par la ville de Paris et la DRHIL Île-de-France – Direction régionale et interdépartementale de l’hébergement et du logement)

Moyens affectés : local de 80 m2, recrutement prévu d’1,5 ETP (travailleurs sociaux ou animateurs), bénévoles

Objectifs de l’action

> Créer un espace de « remobilisation » au sein des bains-douches

> Mettre en œuvre des micro-projets conçus et montés avec les personnes concernées

Description de l’action

En 2010, l’adjoint au maire du 11e arrondissement en charge de la santé a fortement appuyé le financement de postes salariés pour soutenir la maraude de l’association Charonne et son équipe de rue bénévole intervenant dans le 11e. Il a également souligné la nécessité d’un nouvel accueil de jour pour les personnes en grande difficulté sociale.

L’association Charonne a développé un projet en ce sens, misant sur la nécessité d’un lieu différent, où les personnes puissent se « remobiliser », retrouver un intérêt pour des activités sociales, culturelles, ou liées à leur santé.

Dans le cadre du projet de réhabilitation des bains douches Oberkampf, l’élu à la santé a fait le lien avec le projet de l’association Charonne et proposé que l’espace de « remobilisation » prenne place aux bains douches. Suite au changement de mandature en 2014, le projet est resté en suspens.

 

En 2015, la ville de Paris place la lutte contre la grande exclusion comme sa grande cause et un Pacte parisien 2015-2020 est signé par, entre autres, la ville, la préfecture, l’ARS, la CPAM de Paris, l’AP-HP, la RATP, etc. Cette mobilisation a remis à l’ordre du jour le projet de l’équipe de rue du 11e arrondissement.

L’association Onze mille potes, gérant d’une bagagerie-laverie aux bains douches du 11e, et l’association Charonne ont proposé leur projet dans le cadre du budget participatif 2015 de la ville de Paris. Lauréat, ce projet proposait la rénovation des bains douches Oberkampf, l’agrandissement de la bagagerie existante et la création d’un espace-ressources de proximité.

 

Cet espace permettra aux personnes en situation de grande exclusion de se ressourcer, se « remobiliser » en journée pendant des temps consacrés à des activités individuelles et collectives. Ce lieu accueillera principalement les personnes rencontrées par la maraude (qui est un public différent des usagers des bains-douches).

L’espace-ressource de proximité s’appuiera sur l’équipe de rue en charge de la maraude sociale. Il sera ouvert, non pas en continu, mais pour des activités spécifiques. Il s’appuiera sur un fort partenariat socio-culturel local pour proposer des activités diverses. Ce n’est ni une permanence sociale, ni une permanence de soins, mais un espace complémentaire répondant à d’autres besoins. 

Les entrées des bains douches, de la bagagerie et de l’espace de mobilisation seront indépendantes, permettant ainsi à chaque structure d’être libre de ses horaires d’ouverture.

Résultats de l’action

> Synergie entre les activités proposées par l’association Charonne et la bagagerie-laverie portée par l’association Onze mille potes dans le bâtiment des bains-douches.

> Les activités démarreront fin 2018, suite aux travaux en cours de réhabilitation des bains-douches.

Perspectives

Des activités sur-mesure, selon les envies de chacun, seront proposées (exemples d’activités qui pourront être mises en place : repas partagé, soirée-débat, jeu de cartes, etc.).

Conseils pour reproduire ce projet

> Développer des partenariats solides, pouvant supporter une longue gestation

> S’appuyer sur le portage d’un élu local

> Proposer un espace d’activités, hors santé et social, répondant aux envies de chacun

Repères sur le territoire

Territoire : les bains-douches Oberkampf sont situés dans le 11e arrondissement, à proximité d’un quartier en politique de la ville.

Démarche territoriale de santé : le projet s’inscrit dans la politique de lutte contre la grande exclusion de la ville de Paris.

L’association Charonne est partenaire de la DASES de la ville de Paris, travaille avec les ASV sur des projets santé et connaît bien les différents acteurs locaux (institutions et associations) intervenant dans le 11e arrondissement.

Aller plus loin

> Présentation de l’association Charonne

> Pacte parisien de lutte contre la grande exclusion 2015-2020

> Intervention de Cyril Farnarier sur une recherche-action sur les trajectoires de soins des personnes en situation de très grande précarité : Actes de la rencontre nationale ASV et projets territoriaux de santé 2017 (pages 186 à 202)

Ailleurs

À Nantes, suite à une étude menée en 2014 auprès des usagers des bains douches, un projet de regroupement des bains douches et du restaurant social verra le jour en 2019. Ce nouveau lieu, dont la configuration fait l’objet d’un dialogue entre la ville, les usagers et les architectes, accueillera également une bagagerie, une laverie et des espaces d’ateliers. En savoir plus

Contact référent

Catherine Pequart

Directrice générale

Association Charonne

catherine.pequart@charonne.asso.fr

01 48 07 57 00

 

Complété le 7.05.2018

Télécharger cette Inspir'action au format pdf