Prévention des troubles musculo-squelettiques des agents municipaux des écoles primaires

Par la Ville de Bordeaux

Cette Inspir’action fait partie du Dossier ressources « École, promotion de la santé et territoires ». À télécharger ici : https://www.fabrique-territoires-sante.org/capitalisation/dossiers-ressources/ecole-promotion-de-la-sante-et-territoires

Contexte de l’action

Cette action s'intéresse aux conditions de travail des agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles (ATSEM) et des agents d'entretien des écoles élémentaires. L'exercice de leur métier a un impact fort sur leur santé, ce qui entraine de nombreux arrêts maladies avec le temps. Ces agents souffrent de troubles musculo-squelettiques (TMS), jusqu’à des restrictions médicales qui les empêchent de faire leur métier.

Fiche-identité de l’action

Porteur du projet : Ville de Bordeaux (Direction de l’éducation)

Statut du projet : en cours de mise en œuvre depuis 2016

Échelle : écoles maternelles et élémentaires

Thématiques traitées : santé au travail

Public visé : personnel des établissements scolaires

Partenaires opérationnels :  Service Formation de Bordeaux métropole, service Médecine de prévention de Bordeaux métropole, SIRES (Sport Innovation Recherche Education Santé - formateur du projet)

Partenaires financiers : FNP (Fonds National de Prévention) de la CNRACL (Caisse nationale de retraite des agents des collectivités locales) – ce fonds subventionne des projets innovants favorisant la qualité de vie au travail (prévention des TMS et des risques psycho-sociaux)

Gouvernance : un comité de pilotage réunit : DRH, Service Formation, Service Vie Scolaire, Médecine de Prévention. Un groupe de travail a suivi l’expérimentation menée sur 10 écoles volontaires avant déploiement (Service Vie Scolaire, service formation, agents des écoles).

Articulation avec d’autres politiques publiques : ce projet s’inscrit dans le plan d’amélioration des conditions de travail des agents des écoles porté par la Direction Education.

Moyens affectés : budget de 50 000 €

Objectifs de l’action

> Diminuer l'absentéisme des ATSEM et agents d’entretien des écoles élémentaires

> Améliorer les conditions de travail des ATSEM et agents d’entretien des écoles élémentaires

> Prévenir les troubles musculaires squelettiques (TMS) des ATSEM et agents d’entretien des écoles élémentaires

Description de l’action

La ville a mis en place une formation qui s'adresse aux agents travaillant dans les écoles élémentaires et maternelles. Cette formation a pour but de rendre les agents autonomes et acteurs de leur prévention.

Les agents volontaires pratiquent des séances d'exercices de récupération et de préparation à l'effort (avant ou après des tâches d'entretien ou de restauration). Ils mobilisent leur corps autrement, notamment lors de l'assistance en classe pour le soulager dans des positions extrêmes qu'ils doivent tenir un long moment (postures extrêmes liées à la taille du mobilier et à la taille des enfants).

Ces séances se déroulent en collectif ou en individuel sur le temps de travail des agents.

Résultats de l’action

> Résultats très positifs dans les 10 écoles participant à l’expérimentation :

  • diminution des arrêts maladie et des restrictions médicales ;
  • absence d'accidents de travail ;
  • amélioration de l'ambiance au travail ;
  • augmentation de la cohésion d'équipe, de l'investissement et de la solidarité entre ATSEM ;
  • augmentation du bien-être physique individuel, et du bien-être mental et collectif ;
  • diminution du stress ;
  • sensibilisation au management bienveillant ;
  • prise de conscience des agents de prendre soin de soi ;
  • régulation des tensions dans l'équipe, apaisement et augmentation de la confiance en soi.

> Les enseignants ont constaté une amélioration de l'ambiance de l'école, plus positive et détendue. Ils apprécient également d'avoir une stabilité dans la classe avec une ATSEM présente et plus disponible pour les enfants et l'assistance en classe.

> Le projet a été lauréat du Concours « Territoria 2016 » Prix de l’innovation territoriale. Il a été reconnu innovant dans le cadre de la qualité de vie au travail.

Perspectives

> Le projet s’est déployé sur l'ensemble des écoles maternelles et élémentaires de la ville (106 écoles) à la rentrée 2018.

> Pour poursuivre et développer la démarche d’amélioration, il s’agira de proposer aux agents de les former plus précisément sur la gestion du stress, la prévention de la fatigue, etc.

Conseils pour reproduire ce projet

> Ne pas imposer, prévoir une phase de sensibilisation/découverte

> Construire la formation en adéquation avec les contraintes du métier et des lieux

> Personnaliser la formation et travailler avec un professionnel bienveillant, à l'écoute afin que les agents aient confiance

> Communiquer et accompagner les équipes, dynamiser l'action (l'implication du manager dans le projet est essentiel)

Repères sur le territoire

Territoire : Bordeaux est la 9e ville de France avec 250 000 habitants.

Contrat de ville : Contrat de ville 2015-2020 Bordeaux métropole

Démarche territoriale de santé : la ville est couverte par un CLS et un ASV sur ces quartiers prioritaires, mais ces dispositifs ne traitent pas le sujet de la santé au travail des agents municipaux.

Contact référent

Sabine Pucheu

Conseillère de vie scolaire – Direction de l’Education

Ville de Bordeaux

s.pucheu@mairie-bordeaux.fr

06 79 91 97 28

 

Complété le 15.03.2019

Télécharger cette Inspir'action au format pdf