Lutte contre la précarité énergétique et santé

Par l'Agence locale de l’énergie Centre Ouest Bretagne

Cette Inspir’action fait partie du Dossier ressources « Précarité et santé environnementale » : à télécharger ici. 

Contexte de l’action

Le territoire du Pays Centre Ouest Bretagne, qui s’étend entre les départements des Côtes-d’Armor, du Finistère et du Morbihan, est très exposé à la précarité énergétique en raison d'un patrimoine résidentiel vétuste et de revenus en moyenne plus faibles qu'ailleurs. Cette précarité énergétique, voire précarité tout court, impacte la santé des ménages (logements sous-chauffés, problèmes d'humidité, de moisissure, d'entretien des appareils, etc.).

D’après la loi du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l’environnement, « est en situation de précarité énergétique une personne qui éprouve dans son logement des difficultés particulières à disposer de la fourniture d’énergie nécessaire à la satisfaction de ses besoins élémentaires en raison de l’inadaptation de ses ressources ou de ses conditions d’habitat ».

Dans le cadre de sa mission précarité énergétique, l’Agence locale de l’énergie du Centre Ouest Bretagne (ALECOB) intervient à domicile afin d’effectuer un diagnostic énergétique du logement et formuler des recommandations aux locataires et aux propriétaires.

Fiche-identité de l’action

Porteur du projet : Agence locale de l’énergie du Centre Ouest Bretagne (ALECOB)

Créée en 1999 par le Pays Centre Ouest Bretagne, l’ALECOB a un statut associatif. En France, 40 agences locales de l’énergie sont réunies au sein d’une fédération (la FLAME) ; certaines d’entre elles ont une mission de lutte contre la précarité.

Statut du projet : en cours de mise en œuvre depuis 2017

Échelle : Pays Centre Ouest Bretagne (79 communes, 83 000 habitants)

Thématiques traitées : précarité énergétique, santé environnementale

Public visé : ménages en situation de précarité énergétique

Partenaires opérationnels : pour le repérage et la sensibilisation, associations caritatives, travailleurs sociaux, Mission locale, collectivités ; pour la mise en œuvre de travaux, Compagnons bâtisseurs, COB Formation ; pour le suivi du dispositif, départements du Finistère et du Morbihan

Partenaires financiers : Pays Centre Ouest Bretagne, Conseil départemental du Finistère, Conseil départemental du Morbihan, Fondation Abbé Pierre, AG2R, ARS Bretagne

Gouvernance : le Conseil d'Administration de l'ALECOB valide les orientations de l'agence (il est composé d'élus et de partenaires institutionnels : Ademe, Conseil Régional, Chambres Consulaires...). De plus, l’action de l’ALECOB sur la santé des ménages en précarité énergétique est suivie dans le cadre du CLS du Pays Centre Ouest Bretagne.

Articulation avec les politiques publiques : PRSE, CLS, SLIME (service local d’intervention pour la maitrise de l’énergie)

Moyens affectés : 1,5 ETP chargé de l’action globale de lutte contre la précarité énergétique (comprenant la mission sur la santé)

Objectifs de l’action

> Intégrer des enjeux de santé dans la mission de lutte contre la précarité énergétique

> Mieux cerner l’impact des conditions de logement sur la santé des ménages en situation de précarité énergétique

> Contribuer à améliorer la santé et le quotidien des ménages en situation de précarité énergétique

Description de l’action

Travaillant sur la précarité énergétique depuis 2009, l’intégration des questions de santé est récente pour l’ALECOB. Elle s’inscrit dans la dynamique du 2e CLS signé par le Pays en 2017. Puisque le logement a été identifié comme un enjeu fort de santé, le Pays s’est rapproché de l’ALECOB, lequel avait déjà constaté que les occupants des logements visités dans le cadre de sa mission de lutte contre la précarité énergétique présentait des problèmes de santé certainement liés à leurs conditions de logement.

Un partenariat avec la Fondation Abbé Pierre a permis d'engager un premier travail sur la thématique et de monter progressivement en compétence. En juillet 2017, l’ALECOB a été retenu à un appel à projet de l'ARS pour engager une action sur les bâtiments publics et une action auprès des ménages en précarité énergétique.

La montée en compétence de l'association s'est renforcée par le diplôme de CMEI (conseiller médical en environnement intérieur) obtenu par la chargée de mission de lutte contre la précarité énergétique.

Les actions suivantes ont donc été engagées :

  • Repérage des ménages en précarité énergétique (avec l’aide des travailleurs sociaux, des bailleurs sociaux ou à l’occasion de permanences tenues dans des associations caritatives) ;
  • Sondage sur la qualité de l'air intérieur auprès des ménages en précarité énergétique ;
  • Prise en compte de la problématique santé lors des visites à domicile ;
  • Sensibilisation et information des ménages ;
  • Travaux (isolation, ventilation) en fonction de financements obtenus au cas par cas.

Bien souvent, la visite au domicile prévue dans le cadre de la mission de lutte contre la précarité énergétique est l'unique opportunité de visiter le logement dans son intégralité. C’est donc un temps précieux pour identifier les besoins des personnes et faire le lien entre conditions de logement et état de santé.

Résultats de l’action

> Les ménages en grande précarité énergétique sont quasi systématiquement victimes de pathologies liées au logement et à son utilisation.

> La sensibilisation d'un public large a été réalisée (>100).

> L'agence mène 80 visites à domicile par an ; la problématique santé y est maintenant systématiquement abordée.

> Des préconisations ont pu être mises en place ou sont en cours (installation d'une ventilation, isolation, pose d'équipement, etc.).

Perspectives

> Il faudra mener un travail spécifique pour quantifier les effets de cette action sur la santé des personnes ciblées.

> La dimension « santé mentale » des impacts de la précarité énergétique (stress des impayés, dépression, etc.) reste à étudier : un contact a été pris avec l’hôpital psychiatrique de secteur.

Conseils pour reproduire ce projet

Les dispositifs de lutte contre la précarité énergétique (en particulier les SLIME – services locaux d’intervention pour la maîtrise de l’énergie, portés par les départements) offrent une opportunité de visite à domicile, souvent rare auprès des ménages en précarité. La question de la santé doit être prise en compte lors de ces visites :

  • En étant en capacité d'analyser des situations (analyse de premier niveau) ;
  • En préconisant et en accompagnement des travaux simples ;
  • En orientant les ménages vers les bons interlocuteurs lors de cas complexes ou graves.

> S'appuyer sur le dispositif de lutte contre la précarité énergétique (SLIME) existant sur le territoire

> S'appuyer sur un réseau de partenaires locaux et institutionnels

> Monter progressivement en compétence sur la santé pour être en capacité d’identifier les effets des conditions de logement et de la précarité énergétique sur la santé des occupants

Repères sur le territoire

Territoire : Pays Centre Ouest Bretagne (79 communes sur les départements Côtes-d’Armor, du Finistère et du Morbihan)

Contrat de ville : aucune commune du Pays n’est concernée par la politique de la ville

Démarche territoriale de santé : l’ALECOB pilote ou co-pilote trois fiches-actions de l’axe « Agir pour un environnement favorable à la santé » du Contrat local de santé 2017-2020 du Pays Centre Ouest Bretagne – à savoir : prendre en compte la qualité de l’air dans les bâtiments publics, santé et logement (en lien avec la lutte contre la précarité énergétique), informer et sensibiliser sur les enjeux de la santé environnementale.

En savoir plus : http://drive.google.com/file/d/0B0AIXW6XoD8uREQ1THgwbzJyM1k/view

Aller plus loin

> Site de l’ALECOB : http://alecob.jimdo.com/

> Site des CMEI : http://www.cmei-france.fr

> FLAME (Fédération des agences locales de maitrise de l’énergie et du climat) : http://www.federation-flame.org/

> Réseau pour la transition énergétique CLER : http://cler.org/

Contact référent

Christelle Touzé

Chargée de mission lutte contre la précarité énergétique

ALECOB

christelletouze.alecob@gmail.com

02 98 99 27 80 

Complété le 20.10.2018


Télécharger cette Inspir'action au format pdf