Les rencontres santé/social : un « Ti Kozé » entre habitants et professionnels / Pointe-à-Pitre

Par l’Atelier santé ville de Cap Excellence (Guadeloupe)

Repères

Statut du projet : en cours de mise en œuvre

Échelle : quartier(s) politique de la ville

Thématique(s) traitée(s) : addictions

Public visé : tout public

Partenaires opérationnels : pour la 1ère rencontre consacrée aux addictions, réseaux addictions, CSAPA, CHU, IREPS, association de prévention spécialisée, associations du quartier, ville, CCAS

Partenaires financiers : CGET, ARS

Moyens affectés :

  • Estimation du temps dédié à la coordination et l’organisation d’une rencontre : 3 mois 
  • Budget : 15 800€ (dont valorisation du temps de travail)
  • Locaux : mise à disposition par une association du quartier pour le temps de la rencontre

Contexte

Le diagnostic local de santé de la Communauté d'Agglomération Cap Excellence a mis en lumière la nécessité de renforcer l'information santé en direction des habitants des quartiers prioritaires. Il s'agit notamment de toucher des habitants qui très souvent restent éloignés des grandes campagnes d'information et qui connaissent des difficultés dans l'accès aux soins. L' ASV a souhaité donc mettre l'accent sur des actions de proximité favorisant la participation des habitants.

Objectifs

  • Informer et sensibiliser les habitants sur des problématiques de santé
  • Favoriser des temps de rencontres et d'échanges dans la proximité entre professionnels de la santé, du champ du social et habitants 
  • Favoriser la participation et l'implication des habitants dans des démarches santé les concernant

Description de l’action

Le terme "Ti Kozé" est un terme de la langue créole signifiant "petite causerie". Il s'agit d'une action de prévention santé de proximité, mise en oeuvre au sein des quartiers prioritaires du Contrat de Ville de la Communauté d'Agglomération Cap Excellence en Guadeloupe.

Quelques principes guident ce projet : 

  • Agir en proximité : en effet, les rencontres devront se dérouler au cœur d’un quartier prioritaire. 
  • Mobiliser les ressources du quartier : les rencontres devront toujours prendre appui quand cela est possible, sur une association du quartier partenaire qui mobilise les habitants et, si possible, accueille la manifestation.
  • Préparer en amont les rencontres : un groupe de travail est mis en place avec les professionnels et la ou les associations du quartier pour réfléchir ensemble à la mise en œuvre du projet. 
  • Varier les lieux et les thématiques abordées : les rencontres sont vouées à être itinérantes (sur différents quartiers) et aborderont différentes thématiques santé. 

La première rencontre santé sociale s’est tenue le 10 novembre 2016 au sein d’un quartier prioritaire et a porté sur la thématique des addictions. 

Focus sur la mobilisation des partenaires

L’ensemble des acteurs de l’addiction sur le territoire ont été mobilisés dans la préparation de la rencontre et présents le jour J. 

L’IREPS a accompagné l’ASV sur ce projet, notamment en proposant une co-animation IREPS/ASV de la 1ère rencontre. 

Les associations de quartier sont des partenaires privilégiés car le projet repose sur la notion de proximité, « d’aller vers ». Les associations implantées dans le quartier sont un point d’appui, une ressource essentielle. Une association active du quartier a su, par ailleurs, mobiliser d’autres associations avec lesquelles l’ASV n’avait pas encore eu l’occassion de travailler. 

Ville et CCAS ont été mobilisés d’une part, pour intervenir sur la thématique (notamment les coordonnateurs CLSPD) et d’autre part, pour une aide logistique. 

Une association de prévention spécialisé, le SEPS, a également été présente, afin d’apporter l’expertise de terrain d’une association qui « maraude » dans les quartiers.

Focus sur la place des habitants

Le choix de la thématique a été fait par l’ASV tenant compte des problématiques relevées dans le cadre du diagnostic local de santé. La thématique a été par la suite proposée aux différents partenaires dont les associations de quartier. Plusieurs échanges et débats ont eu lieu durant les réunions préparatoires au projet, la thématique a été retenue.

Les associations de quartier ont été conviées et ont assisté à toutes les rencontres préparatoires. La dernière rencontre préparatoire s’est tenue au local de l’association qui recevait la manifestation.

Résultats

  • Dans le cadre de l'élaboration du projet, forte mobilisation des associations du quartier qui sont demandeuses d'action de ce type
  • 1ère rencontre du 10 novembre : environ 50 participants habitants + présence de tous les partenaires mobilisés dans la préparation
  • Échanges riches et satisfaction du public (mais faible nombre de questionnaires de satisfaction complétés : 10 retours)
  • Faible présence de jeunes (pourtant la thématique visait notamment les jeunes et deux associations de quartier mobilisées étaient des associations de jeunes) ==> comment mobiliser le public jeune sur les actions santé ?

Perspectives

> Les rencontres se tiendront tous les deux mois.

> La prochaine thématique portera à nouveau sur la question des addictions, sexualité et violence : « Drogues, sexualité, violence : comment le mal être des quartiers s’exprime en musique » (partenaires sollicités : Maison des Adolescents, direction culturelle de la Communauté d’agglomération et une association axé sur la culture et la musique urbaine).

Facteurs de réussite & Conseils pour reproduire ce projet

Conditions de réussite : 

  • Identification et mobilisation de personnes ressources ou association ressource sur le quartier
  • Mobilisation et participation des professionnels selon la thématique retenue
  • Veiller à la proximité : "aller au coeur du quartier"

Points de vigilance : 

  • Moyens humains (projet porté par la coordonnatrice de l'ASV)
  • Mobilisation du public jeune

Contact référent

Béatrice GenevièveChef du service politique locale de santé/coordonnatrice ASV & CLS, Communauté d’agglomération Cap Excellence

05 90 38 01 65 / beatrice.genevieve@capexcellence.net

Télécharger cette Inspir'Action au format PDF

Complété le 16.11.16