Développer le parcours de santé des primo-arrivants : un partenariat renforcé avec la médiation sociale et culturelle / Clichy-sous-Bois

Par l’Atelier santé ville de Clichy-sous-Bois et l’ARIFA (association de médiation sociale et culturelle de Clichy-sous-Bois et Montfermeil)

Repères

Statut du projet : en cours de mise en œuvre

Échelle : ville

Thématiques traitées : accès aux droits et aux soins, médiation

Public visé : habitants primo-arrivants, en particulier les plus éloignés du système de santé

Partenaires opérationnels : Conseil départemental de Seine-Saint-Denis (service Prévention et actions sanitaires, Protection maternelle et infantile, service social départemental)

Partenaires financiers : ARS, Ville, Conseil départemental

Contexte

En 2010-2011, un nombre anormal de cas de tuberculoses a été répertorié dans le quartier du Chêne-Pointu de Clichy-sous-Bois. Face à chaque cas d’infection tuberculeuse, le centre départemental de dépistage et prévention sanitaire (CDDPS) est chargé de rechercher le contaminateur et les éventuelles autres personnes infectées. Alors que la recherche du ou des adultes contaminateurs a été infructueuse, il a été décidé de mener un dépistage élargi à l’ensemble du quartier.

Objectifs

> Briser la chaîne de contamination de la tuberculose

> Prévenir la transmission de la tuberculose et mobiliser les habitants à l’occasion d’un large dépistage

> Faciliter un parcours de santé pour les primo-arrivants

Description de l’action

Au cours de l’été 2011, le CDDPS, en lien étroit avec l’ASV de Clichy-sous-Bois, a informé et sensibilisé acteurs intervenants sur le quartier (associations, gardiens d’immeuble, responsables religieux, …) sur la maladie, les modalités de dépistage et la prévision d’un dépistage de tous les habitants du quartier à l’automne. Le dépistage élargi à l’ensemble des habitants a eu lieu au sein d’un gymnase et des écoles du quartier.

En amont, un important travail d’information et de sensibilisation, en particulier pour répondre aux peurs de la maladie et de la stigmatisation, a été mené. Les médiatrices sociales et culturelles de l’association ARIFA ont eu un rôle indispensable dans la mobilisation des publics : connaissant les habitants, les réseaux et prenant le temps de répondre aux interrogations et d’accompagner, elles ont été une interface indispensable entre les institutions et les habitants pour la réussite de ce dépistage.

 

La mobilisation d’une trentaine de partenaires pour l’action de dépistage élargi et son succès ont poussé les acteurs à s’interroger sur les suites d’une telle action et les besoins de la population en prévention et accès aux soins. Le quartier du Chêne-Pointu est marqué par un flux régulier de primo-arrivants étrangers et compte de nombreuses copropriétés dégradées, avec peu de visibilité et de suivi sur ses occupants. Or, le logement est un déterminant crucial dans l’incidence et la propagation de la tuberculose.

Dès lors, comment proposer une action de prévention plus globale ? Au-delà des dépistages divers (tuberculose, IST, VIH et hépatites), c’est la question de l’accès aux droits qui se pose : l’accès à la protection sociale est apparu comme un fort obstacle pour accéder à la prévention. Le dépistage élargi avait pu être pour les habitants un tremplin vers un parcours de santé, grâce à l’accompagnement par les médiatrices en amont et en aval et la présence d’assistantes sociales au gymnase lors du dépistage.

Afin de conforter la mobilisation autour du dépistage de la tuberculose et d’accompagner les habitants vers un parcours de santé, plusieurs actions ont été développées.

Depuis 2014, une antenne du centre d’examen de santé de Bobigny a été délocalisée à Montfermeil (Cap Prévention Santé), ce qui lui assure une meilleure accessibilité pour les habitants de Clichy-sous-Bois. Les médiatrices de l’ARIFA proposent des accompagnements pour réaliser des bilans de santé gratuits et les examens complémentaires.

De plus, une consultation hebdomadaire, assurée par l’équipe médicale du département et localisée au service santé de Clichy-sous-Bois est ouverte aux primo-arrivants. La consultation est orientée vers la notion de parcours de santé : il s’agit de mieux articuler prévention, soins et médico-social. L’approche est individuelle et globale : les professionnels travaillent ensemble pour apporter des réponses dans différents champs qui, parfois, ne relèvent pas stricto sensu de la santé (ouverture des droits, scolarisation des enfants, …).

Résultats

> Lors du dépistage élargi mené en 2011 sur un quartier, 3193 personnes dépistées (soit 39 à 64 % de la population selon la base de population du quartier considéré)

> Globalement pour la santé des familles primo-arrivantes :

-        Amélioration de l’offre de santé (prévention et soins) : ouverture d’une consultation hebdomadaire et délocalisation d’une antenne du centre d’examen de santé de Bobigny

-        Ouverture des droits de santé facilitée

> Renforcement des partenariats institutionnels et opérationnels (ville, services du conseil départemental, préfecture, associations locales, médiatrices sociales et culturelles), à travers des formations croisées et une clarification des compétences de chacun et des coopérations

> Reconnaissance du rôle des médiatrices sociales et culturelles comme interface entre les habitants et les institutions

Facteurs de réussite / Conseils pour reproduire ce projet

> Un appui fort sur la médiation sociale et culturelle

> Une combinaison entre les niveaux opérationnels, administratifs et politiques pour lever les blocages et fluidifier les coopérations interinstitutionnelles

> Une coordination qui s’appuie sur une équipe (et non sur une seule personne)

> Une articulation entre les institutions selon leurs champs de compétences

> Une approche globale de la santé des primo-arrivants et leur famille, concrétisée dans une offre polyvalente

Aller plus loin

> Récit d’expérience (publié par la PnrASV en février 2017)

Contact référent

Michel Fikojevic

Coordonnateur ASV

Ville de Clichy-sous-Bois

 

michel.fikojevic@clichysousbois.fr

01 43 88 83 69

 

 

Complété le 28.02.2017