Cohabitations intergénérationnelles : une solution pour les personnes âgées isolées et les jeunes en recherche d’hébergement

Par l'association Le Pari Solidaire Lyon

Cette Inspir’action fait partie du Dossier ressources « Santé mentale et isolement social » : à télécharger ici.

Contexte de l’action

> Isolement des personnes âgées et personnes handicapées

> Pénurie de logement chez les jeunes

Fiche-identité de l’action

Porteur du projet : l’association Le Pari Solidaire Lyon, créée en 2006, contribue au maintien à domicile des personnes âgées et personnes handicapées dans l’agglomération lyonnaise, en mettant en relation ces personnes avec des jeunes en recherche de logement pour constituer des cohabitations intergénérationnelles.

Statut du projet : en cours de mise en œuvre depuis 2006

Échelle : agglomération (métropole de Lyon)

Thématiques traitées : isolement, logement

Public visé : jeunes en recherche d’hébergement, seniors en situation d’isolement

Partenaires opérationnels : ville de Lyon (pour la communication), SSIAD Le Parc (service de soins infirmiers à domicile), bailleur social Est Métropole Habitat, Institut Bioforce (établissement de formation aux métiers de l’humanitaire : les étudiants peuvent réaliser un stage auprès du Pari Solidaire Lyon), métropole de Lyon (dans le cadre du collecif Monalisa)

Partenaires financiers : CARSAT, ville de Lyon, ville de Villeurbanne, Ecole de santé sociale du Sud-Est

Moyens affectés : budget de fonctionnement = 100 000 € / 3 salariées (2,2 ETP)

Objectifs de l’action

> Contribuer au bien vieillir et favoriser le maintien à domicile

> Répondre à la pénurie de logement chez les jeunes

> Créer du lien social et intergénérationnel

Description de l’action

L’association Le Pari Solidaire Lyon met en lien des personnes âgées (propriétaires ou locataires) ayant une chambre disponible avec des jeunes en recherche d'hébergement. Le rôle de l’association est d'encadrer et d'accompagner ces cohabitations intergénérationnelles.

L’association rencontre chaque candidat, puis organise un rendez-vous de présentation lorsque l’équipe pense avoir identifié deux profils concordants. Enfin, elle formalise la cohabitation par la signature d'une convention d’occupation précaire (10 mois renouvelables) et assure un suivi régulier.

Les rencontres et le travail mené en amont des cohabitations permettent d’éviter des situations d’échec. Si la cohabitation intergénérationnelle ne paraît pas la solution adaptée, l’équipe du Pari Solidaire Lyon oriente la personne vers les institutions ou d’autres associations.

Résultats de l’action

> 80 cohabitations en 2017, dont 50% à Lyon intra-muros

> Demande croissante : + 15 % par an

> Les jeunes impliqués sont à 80% des femmes, souvent des post-bac arrivant dans une grande ville et ne voulant pas vivre seules ou en résidence universitaire

> Création d’un lien social stimulant, en particulier pour les personnes âgées : l’isolement est rompu, leur état psychologique s’améliore, elles sont motivées à sortir davantage de chez elles et participer à des activités à l’extérieur (la cohabitation n’est pas qu’une solution économique, elle repose sur la volonté de vivre une expérience intergénérationnelle enrichissante)

Perspectives

Aujourd'hui, le dispositif est pérenne et son modèle économique stable.

Les perspectives sont d'essaimer sur d'autres territoires : ce projet est aisément duplicable (développement en cours en milieu rural dans le Nord Isère : cela peut répondre à une demande de logement pour de jeunes travailleurs, sachant que des entreprises rencontrent des difficultés à recruter).

Conseils pour reproduire ce projet

> Construire un réseau de partenaires

> Avoir les moyens humains de composer les cohabitations et les suivre (ce travail en amont de rencontre et de suivi garantit la réussite des cohabitations)

> Être sensible aux questions liées à la vieillesse : il est indispensable d’accompagner les personnes âgées (il n'est pas dans la culture des aînés d'héberger quelqu'un d'inconnu : cette réflexion se fait souvent à l'initiative des enfants ou sur proposition d'un professionnel)

> Être accompagné par le réseau CoSI : cette mission d’accompagnement s’adresse aux acteurs de l’ESS et collectivités qui souhaitent développer une activité de cohabitation intergénérationnelle

Repères sur le territoire

Territoire : la métropole de Lyon réunit 59 communes et plus d’1 300 000 habitants.

Démarche territoriale de santé : l’association Pari Solidaire Lyon est partenaire des actions en direction des personnes âgées des ASV et CLSM de l’agglomération lyonnaise.

Aller plus loin

> Le Réseau CoSI (Cohabitation solidaire intergénérationnelle) fédère les structures accompagnant jeunes et seniors dans les cohabitations intergénérationnelles : http://reseau-cosi.org/

> Rapport Broussy « L’adaptation de la société au vieillissement de la population : France année zéro ! » (2013)

> CNAF – Dossier d’études « Le logement intergénérationnel : évaluation de l’offre et de la demande potentielle. Rôle des politiques publiques » (2010)

Contact référent

Corinne Pasquier-Belot

Directrice

Le Pari Solidaire Lyon

& chargée du développement en région pour le réseau CoSI

association.leparisolidairelyon@neuf.fr

06 88 20 77 05

 

Complété le 18.05.2018



Télécharger l'Inspir'action au format pdf