< Retour à la page précédente Actualités

[RESSOURCES] Aménagement, cadre de vie et pratique de l'activité physique et sportive

L’Institut régional de développement du sport (IRDS), l’Agence régionale de santé-Ile-de-France, le Comité régional olympique et sportif d’Ile-de-France et le Comité départemental olympique et sportif de Seine-Saint-Denis, se sont associés pour produire un recueil ayant pour but de mettre en lumière des solutions d’aménagement favorables aux activités physiques et sportives (APS) et, par conséquent, à la santé.

Les bénéfices pour la santé, mais aussi pour la cohésion sociale, des activités physiques et sportives (APS) sont largement reconnus aujourd’hui. A l’heure où ces dernières peuvent être prescrites sur ordonnance, il y a une véritable nécessité à favoriser, par tous les moyens, leur développement. Cela est d’autant plus vrai dans une région comme l’Ile-de-France où le sous-équipement est souvent une réalité et où la perspective de l’accueil des Jeux olympiques et paralympiques en 2024 est susceptible de faciliter un regain d’intérêt pour la pratique.

Développer les APS implique forcément une réflexion globale en termes de nouvelles programmations d’équipements mais, aussi, tout simplement, d’aménagement, car les APS investissent de nombreux lieux et débordent quasi systématiquement du cadre qui leur est traditionnellement attribué. L’étude tente donc de dessiner les contours de l’aménagement sportif, c’est-à-dire d’une méthodologie de travail qui vise à concevoir le plus grand nombre d’espaces possibles en fonction du besoin de pratique des APS de tous, dans une logique inclusive. Voulant privilégier les éléments concrets, les auteurs détaillent des exemples d’aménagements existants ou de projets dans ce recueil.

Les décideurs publics, le mouvement sportif et tous ceux qui s’intéressent au sujet pourront découvrir au travers des neuf axes de l’étude, des éléments relatifs à l’intégration des APS dans la conception des espaces publics, au dessin d’installation sportives adaptables aux nouveaux besoins exprimés par les pratiquants, ou encore à la prise en compte de publics diversifiés. En association, notamment, avec les problématiques de santé, une mention particulière est faite pour les quartiers prioritaires de la politique de la ville. Et de rappeler également que les politiques d’animation des espaces sont fondamentales pour la réussite effective d’une action d’aménagement sportif.


Neuf axes sont développés : 

  • Favoriser des espaces vides ou sans usage prédéfini
  • Penser des installations sportives ouvertes à tous les modes de pratique
  • Concevoir des équipements hybrides qui mêlent des fonctions du quotidien
  • Aménagement temporel et temporaire, et activités physiques et sportives
  • Les parcours sportifs : laboratoires du sport-santé et de la prise en compte du handicap ?
  • Faire des friches et de l'urbanisme transitoire des relais de proximité pour la pratique sportive
  • Accompagner le renfort des modes de circulation douce
  • Genre et aménagement sportif dans l'espace public
  • Agir pour une plus grande équité dans la pratique de l'activité physique : le cas de la politique de la ville

Consulter l'étude

Thématique: