Actualités

< Retour à la page précédente Actualités

[ETUDE] Atlas 2018 de la démographie médicale - Conseil national de l'Ordre des médecins

Le Conseil national de l'Ordre des médecins publie son édition 2018 de l'Atlas de la démographie médicale. 

Au 1er janvier 2018, l'Atlas recense ainsi 296.755 médecins inscrits à l'Ordre, soit une progression significative de 1,9% en un an (5.781 médecins supplémentaires) et de 11,9% par rapport à 2010 (35.377 médecins supplémentaires). Mais ce chiffre est largement trompeur, compte tenu de la présence de 21% de médecins retraités non actifs, mais aussi de près de 6% de médecins retraités ayant conservé une activité.

En termes d'accès aux soins dans les territoires, le plus inquiétant est la baisse continue du nombre de généralistes en activité régulière. De 94.261 en 2010 - tous modes d'exercice confondus -, celui-ci est passé à 87.801 en 2018, soit un recul de 7% sur la période (et de 0,4% en 2018). Selon l'Atlas, ce nombre devrait continuer de décroître régulièrement jusqu'en 2025, pour atteindre à cette date 81.804 praticiens, soit une nouvelle baisse de 7% par rapport à 2018.

En termes de répartition territoriale, l'Atlas 2018 confirme le creusement des inégalités entre départements : il montre en effet un accroissement des écarts entre les départements les mieux lotis en termes de densité médicale (décile 10) et les départements les moins bien lotis (décile 1). Le rapport entre ces deux déciles est passé de 1,4 en 2010 à 1,6 en 2018 pour les médecins généralistes, de 2,3 à 2,5 pour les spécialistes médicaux et de 2,1 à 2,33 pour les spécialistes chirurgicaux. Pour l'Ordre, "cela tend à démontrer l'absence d'effets des mesures incitatives mises en œuvre jusqu'ici, et confirme l'urgence d'une réforme portant un véritable changement de paradigme".

(Source : Localtis)

Consulter l'Atlas de la démographie médicale 2018

Thématique: