< Retour à la page précédente Actualités

Dématérialisation : les inquiétudes renouvelées du Défenseur des droits

Dans son rapport annuel 2017, le Défenseur des droits revient sur la politique de dématérialisation des services publics et s'inquiète des diffucultés rencontrées par les usagers. 

Extrait de l'article de Mairie-info (lire ici) : 

Derrière la volonté de « simplification » affichée depuis plusieurs années par les gouvernements successifs, la « complexité » des démarches administratives, a contrario, augmente.
« Complexité croissante des procédures administratives et distance accrue entre les administrations et les usagers ». Voilà le bilan que dresse Jacques Toubon de la dématérialisation des démarches administratives. C’est notamment ce qui ressort d’une enquête réalisée par les services du Défenseur des droits auprès de 5 000 personnes (intitulée Accès aux droits- Services publics).
Assez logiquement, les personnes qui n’ont pas d’accès à internet chez elles, ou celles qui ne se sentent « pas à l’aise » avec cet outil – notamment les personnes âgées – rencontrent davantage des difficultés pour accéder aux démarches dématérialisées que le reste de la population. Pour ces publics, la disparation de certains services d’accueil au public « physiques » pose un véritable problème, souligne le Défenseur des droits. Il réitère donc sa demande « d’introduire dans la loi une clause de protection des usagers vulnérables, prévoyant l’obligation d’offrir une voie alternative au service numérique dans le cadre de la mise en œuvre de toute procédure de dématérialisation d’un service public ».

Thématique: