Ile-de-France

Ateliers santé ville en Ile-de-France

L'Ile-de-France est la région la plus dotée en ASV en France (30%). En 2012, il existe 85 ASV en Ile-de-France, répartis sur l'ensemble des départements, dont une majorité (24) en Seine-Saint-Denis, berceau de la démarche ASV. 78 ASV sont pourvus d'un poste de coordinateur.
Consulter les départements pour connaitre les sites disposant d'un ASV.
Sources : Acsé 2011, collectif ASV IdF 2013

Démarches d'animation du réseau des coordinateurs ASV

Le réseau des coordinateurs ASV d’Ile de France existe sous la forme d’un collectif « le collectif ASV IDF » créé en 2010, dont les valeurs, objectifs et fonctionnement sont définis dans une charte. Il rassemble l’ensemble des coordinateurs ASV d’Ile de France qui se réunissent régulièrement autour d’un projet commun et collaborent sur des axes de travail dans une démarche collective auto-animée et fondée sur le mode coopératif et l’investissement bénévole.

NB : en Île de France, il existe également des niveaux de coordination et d’animation départementale des ASV - consulter les départements pour plus de détails. 

[RESSOURCES] Podcast "Politique locale de santé, enjeux et rôle(s) des élu·es

Profession Banlieue, centre de ressources politique de la ville de Seine-Saint-Denis, a organisé en mars une matinée d'échanges sur les politiques locales de santé et le rôle des élu·es. L'intervention de Laurent Chambaud, directeur de l'EHESP, est disponible en podcast ; une présentation du CCOMS sur la santé mentale est aussi disponible en téléchargement. 

Les conséquences de l'habitat indigne sur la santé des habitant·es des logements et locaux impropres à l'habitation

La Seine-Saint-Denis est l’un des départements franciliens les plus touchés par l’habitat indigne : environ 7,5 % du parc privé y est potentiellement indigne, 32 % des copropriétés sont identifiées comme fragiles, plus de la moitié des cas de saturnisme infantile recensés dans la métropole concerne des enfants séquano-dionysiens, etc. Si tous les EPT du département sont touchés, on constate de fortes disparités territoriales.

Les différentes formes prises par l'habitat indigne en Seine-Saint-Denis et les disparités territoriales

La Seine-Saint-Denis est l’un des départements franciliens les plus touchés par l’habitat indigne : environ 7,5 % du parc privé y est potentiellement indigne, 32 % des copropriétés sont identifiées comme fragiles, plus de la moitié des cas de saturnisme infantile recensés dans la métropole concerne des enfants séquano-dionysiens, etc. Si tous les EPT du département sont touchés, on constate de fortes disparités territoriales.

Loi SRU et mixité sociale : le vivre ensemble en échec ?

Promulguée le 13 décembre 2000, la loi relative à la solidarité et au renouvellement urbains (SRU) a pour objectif de rééquilibrer le peuplement des territoires urbains en imposant un seuil de construction de logements sociaux. Fortement critiquée par ses opposant·es, parfois contournée, cette loi a pourtant résisté aux attaques dont elle faisait l’objet : vingt ans plus tard, elle est toujours en vigueur et elle a même été renforcée par la loi pour un accès au logement et un urbanisme rénové (Alur) en 2014.

[RESSOURCES] Chroniques d'un confinement dans les quartiers populaires : Travail et action de proximité

Durant le premier confinement, les trois centres de ressources Politique de la ville associatifs franciliens (le Centre de ressources politique de la ville en Essonne, le Pôle ressources Ville et développement social et Profession Banlieue) ont suivi avec attention les effets et dynamiques liés à la crise sanitaire dans les quartiers prioritaires.

Cette troisième lettre, sur le thème du travail, aborde notamment l'impact du confinement, particulièrement brutal pour celles et ceux qui exerçaient des métiers précaires et de subsistance.

Pages

S'abonner à RSS - Ile-de-France