Auvergne

Ateliers santé ville en Auvergne

En 2012, il existe 2 ASV en Auvergne : Montluçon et Clermont-Ferrand. 

(2 autres ASV existaient auparavant sur les sites de Moulins et de Vichy).

Sources : Acsé 2011, Association "Appropovite" 2012.

Démarche d'animation du réseau des coordinateurs ASV

L’association des professionnels du DSU d’Auvergne "Apropovite" fournit aux 2 coordinateurs ASV un cadre régional de rencontre et d’échanges qui implique les chefs de projets politique de la ville et les coordinateurs PRE et ASV de la région, des liens réguliers étant établis avec l’IREPS Auvergne « Santé & territoires », ainsi qu'avec quelques sites en Bourgogne (Nevers et Autun). Cette association fonctionne sur le bénévolat.

Pour une prise en compte de la santé mentale des habitants des quartiers prioritaires

  • Apporter des connaissances sur les enjeux de santé mentale dans les quartiers en politique de la ville (QPV).
  • Favoriser la rencontre des acteurs de la politique de la ville et de la santé mentale et esquisser des pistes d’articulation, de coordination pour une meilleure prise en compte de la santé mentale dans les QPV.
  • Valoriser les initiatives en cours ou réalisées dans les QPV autour des enjeux de santé mentale.

[ETUDE] Les usages du numérique par les publics fragiles : levier ou frein pour l'accès aux droits ?

La Plateforme de l'observation sanitaire et sociale (PFoss) d'Auvergne-Rhône-Alpes publie une étude sur la dématérialisation et le numérique comme levier d'insertion ou facteur d'exclusion. Cette synthèse propose un état des lieux des observations et des connaissances existant sur cette question. Elle s’attache tout d’abord aux concepts liés au numérique. Puis, elle présente les données existantes sur les taux d’équipement et les niveaux d’usages du numérique à différents échelons géographiques et pour différents types de publics.

Pages

S'abonner à RSS - Auvergne