Précarité et santé environnementale

Santé environnementale, santé environnement, … ces termes sont de plus en plus utilisés, par les médias, les institutions, les professionnels, les habitants ; mais leurs définitions ne sont pas stabilisées. De la pollution des terres agricoles aux défaillances du ramassage des ordures dans certains quartiers, les environnements de vie recouvrent une variété de dimensions pouvant avoir des effets sur la santé.

Les personnes en situation de précarité sont plus fortement exposées aux pollutions de l’air, de l’eau, des sols, aux nuisances sonores, esthétiques, etc. ; et ont un accès moindre à un cadre de vie de qualité bénéfique pour la santé (espaces verts, mobilités douces, etc.). Cela constitue des inégalités environnementales.

Fabrique Territoires Santé prépare une capitalisation auprès des porteurs et partenaires de démarches territoriales de santé pour identifier des actions locales visant la réduction de ces inégalités environnementales de santé (revoir l'appel à contributions). 

Publication à venir